iup valorisation du patrimoine et aménagement du territoire Index du Forum
iup valorisation du patrimoine et aménagement du territoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

education je t'aime j'en veux pour mes minots!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    iup valorisation du patrimoine et aménagement du territoire Index du Forum -> Culture générale et citoyenneté -> La place publique!
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
clairon
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 78
Localisation: Italie

MessagePosté le: Jeu 6 Mai - 09:23 (2010)    Sujet du message: education je t'aime j'en veux pour mes minots! Répondre en citant

Pas forcement pour lancer un debat mais je vous poste un article ou sarko exprime ses idée sur l'éducation et son futur...


Devant une brochette de ministres, préfets et inspecteurs d'académie, Nicolas Sarkozy s'exprimait ce mercredi sur son thème fétiche, la sécurité, appliqué aujourd'hui à l'école. Le président a énuméré toute une série de mesures et expérimentations pour la plupart déjà annoncées à l'issue des Etats généraux sur la sécurité à l'école, ou lors de son récent déplacement en Seine-Saint-Denis le 20 avril. On reprend donc:
- La généralisation du diagnostic sécurité dans tous les établissements d'ici juin 2010. Avec la mise en place, si besoin, de dispositifs de vidéosurveillance, clôture ou portique de sécurité.


- Doubler les effectifs des équipes mobiles de sécurité (EMS), ces policiers et anciens surveillants qui interviennent dans les lycées en cas de crise.
- Renforcer la coopération entre l'école, la police et la justice, notamment, en accordant un bureau permanent à un policier dans les 53 établissements considérés comme «les plus exposés à la violence». Le président précise: «le chef d'établissement peut refuser mais doit le faire par écrit», sur le mode «chacun va devoir assumer ses responsabilités».
Nicolas Sarkozy souhaite aussi améliorer l'échange d'informations entre le chef d'établissement et le procureur. «Un chef d'établissement doit savoir si un élève est poursuivi par ailleurs pour des faits graves».
- Rendre systématique le déclenchement de la procédure disciplinaire en cas d'agression d'un membre du personnel enseignant.
- Sur le choix des sanctions, le président a reconnu les effets pervers de l'exclusion, comme cela avait été souligné lors des Etats généraux de la sécurité à l'école. «Il faut arrêter d'exclure pour un oui ou pour un non», a déclaré Nicolas Sarkozy, «nous devons préférer des travaux d'intérêt général».
- Sur la formation des enseignants, il a repris l'idée de «modules de tenues de classe» pour les nouveaux profs et de formations spécifiques pour faire face à la violence. «Tenir une classe, n'est pas une seule affaire de charisme», a t-il martelé.
- «Stabiliser les équipes enseignantes doit être notre priorité absolue», a t-il dit. Certains chefs d'établissement, à titre d'expérimentation, pourront recruter eux-mêmes leurs profs dès la rentrée.
- Sur la lutte contre l'absentéisme, il a insisté sur les chiffres: «7% d'élèves absents en moyenne», avant de reprendre texto la proposition de loi (en pdf) du député Eric Ciotti prévoyant la suspension des allocations familiales dès la quatrième absence injustifiée d'un élève dans le mois. Ce matin, l'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, s'est prononcé contre cette mesure, estimant qu’«il fallait davantage aider les familles plutôt que les sanctionner».
- Concernant «les élèves décrocheurs», il a évoqué le «no man's land» entre 16 ans (fin de l'obligation scolaire) et 18 ans. «Il faut un outil puissant de partage des informations pour qu'on ne perde pas ses jeunes décrocheurs de vue. Sinon, comment les aider ?», a lancé le président en substance, faisant là référence à la création à venir de ce que certains appellent déjà «le fichier des décrocheurs».
- Ouverture de 11 internats d'excellence, sur le modèle de celui de Sourdun. L'idée avait été lancée en janvier 2009: il s’agit de créer des établissements accueillant des élèves «méritants» - bosseurs, motivés et de milieux défavorisés - afin de leur offrir les mêmes chances de réussir qu’aux autres. Lire notre reportage à Sourdun.
- Enfin, pour les «ados ingérables», entre 13 et 16 ans, «pour qui on a tout essayé», seront mis en place des internats, «basés sur l'apprentissage de la règle, le goût de l'effort». En pratique, ces établissements spécialisés accueilleront entre 20 et 30 jeunes, exclus au moins une fois de leur collège, avec au programme : cours de sport l'après-midi et découverte des métiers. Ils seront encadrés par des éducateurs judiciaires et des profs
_________________
"La force est une sorte de fluide créé par tout être vivant, une énergie qui nous entoure et nous pénètre, et qui maintient la galaxie en un tout unique." - Obi-Wan


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Mai - 09:23 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
El_Cep


Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2010
Messages: 122
Localisation: Italie

MessagePosté le: Jeu 6 Mai - 10:14 (2010)    Sujet du message: education je t'aime j'en veux pour mes minots! Répondre en citant

Bonjour à tous.
Je ne sais pas ce que vous en pensez, il y a des trucs vrais, et des trucs à faire bondir. Je me suis fait mal à la tête en heurtant le plafond... Je ne sais pas si vous avez remarqué les liens hypertextes. Je me suis laissé tenter, et je suis allé voire le reportage sur SOURDUN, cette école qui accueil les jeunes pauvres avec du potentiel pour en faire de future personne bien élever... Et bien je ne sais pas quoi en penser.  Ça me fait bizarre, un genre de campus à l'Américaine, ou une expérience sur des mineurs pour voire leur capacité d'adaptation? Ou une chance... OK c'est surement vrai qu'ils auront plus de chance de "s'en sortir" mais est ce que c'est comme ça que cela doit ce passé. Les transformer en jeune cadre dynamique, comme une antichambre a EHESC.... Pour que dans quelques années, le métissage arrive dans les gouvernements, mais avec des gens qui on les mêmes idées que les gentils petits fils a papa qui eux sont nés a neuils...
Je ne sais pas comment me positionner... Mais c'est souvent ça avec toutes les nouvelles réformes... Ils trouvent toujours ce qui ne marche pas, mais je trouve que leur manière d'y répondre et parfaitement inadapté...
_________________
La liberté n'est pas la légalisation de tous nos caprices, mais la possibilité de participer à la définition des contraintes qui s'appliqueront à tous
http://elcep.legtux.org


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:09 (2017)    Sujet du message: education je t'aime j'en veux pour mes minots!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    iup valorisation du patrimoine et aménagement du territoire Index du Forum -> Culture générale et citoyenneté -> La place publique! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com